Qui sommes-nous? Cap-Sizun Douarnenez Pont-l'Abbé Quimper Briec Chateaulin Crozon Fouesnant Concarneau Quimperlé Ailleurs... Contact
Cornouaille Écologie
Vaisselle compostable. Le test de l’eau de mer [Vidéo]
Le Télégramme 27 mars 2019
mis en ligne le 27/03/19 par Reunig Kozh

Ce mercredi, journée sans plastique, Marie-Pierre Nicolas, enseignante au Likès et Pierre Mollo, spécialiste du plancton, ont sorti de l’eau à Port-La-Forêt, une vaisselle en fibre végétale. Le test servait à étudier la durée de dégradation de la matière. Huit mois après l’immersion, il continue.

« Nous ne savons pas ce que nous allons découvrir dans le filet. C’est la surprise ». Depuis le 17 juillet 2018 exactement, le sac a été immergé dans le bassin de Port-La-Forêt accroché à un ponton entre les voiliers. Ce mercredi ensoleillé décrété journée mondiale sans plastique, le moment était venu de remonter le sac et en faire l’inventaire. « Nous l’avions rempli avec des assiettes et verres compostables, résume Marie-Pierre Nicolas, à l’origine du projet avec Pierre Mollo. Nous allons voir si cette vaisselle s’est dissoute ». Le sac atterrit sur le ponton. Ouvert, il laisse apparaître une mélasse noire et tout de suite des morceaux de cartons dégradés, mais aussi ce qui ressemble à des verres en plastique qui semblent intacts. Huit mois en immersion n’ont pas suffi pour faire disparaître la vaisselle test. L’ensemble a été remis à l’eau pour quelques mois.

« Nourrir les hommes en 2050 »

L’opération de ce mercredi rentre dans le cadre du projet Erasmus lancé au Likès en septembre 2017 pour deux ans, sous le titre « Nourrir les hommes en 2050 ». Le programme associe des partenaires irlandais et hollandais, mais les Quimpérois portés par la professeur de français Marie-Pierre Nicolas en sont devenus les pilotes. Ils ont trouvé en Pierre Mollo, le spécialiste du plancton qui est à la base de la chaîne alimentaire, un allié et un expert indispensable. 14 collégiens et 32 lycéens se sont lancés dans l’aventure qui les conduit à se déplacer en Irlande, en Hollande. Leur regard a déjà changé. Ils se préparent à le faire partager. Le projet Erasmus va se concrétiser par un film d’environ 40’ dans lequel ils vont raconter leur vie de quinquagénaire en 2050. Les premières images, des témoignages des jeunes face caméra, dans l’esprit du film de Yann-Arthus Bertrand « Human », sont fortes. Mais ici, il n’est pas question de raconter sa vie. Chacun a imaginé sa situation en 2050. « C’est génial, dit Pierre Mollo. Les experts disparaissent au profit des jeunes qui parlent à d’autres jeunes ». « Ils parlent de l’avenir sans vision catastrophiste mais avec des mots d’espoir, du rêve, du farfelu », ajoute Marie-Pierre Nicolas. Avec donc comme fil rouge « Nourrir les hommes ». Les échanges autour des algues et du plancton ont déjà alimenté nombre d’expériences qui ressortent dans le film.

Assez de plastique en mer

Ce mercredi, c’est une autre expérience qui illustrait la démarche avec la vaisselle compostable. « Un de nos partenaires du projet Erasmus a découvert une société italienne qui fabriquait de la vaisselle bio sourcée et compostable, explique Marie-Pierre Nicolas. On sait qu’il arrive aux plaisanciers de jeter du plastique à la mer. Nous avons imaginé tester ces assiettes et gobelets en bio polymère et fibres végétales, pour voir la durée de la dégradation dans l’eau. Mais il ne s’agit pas d’inciter les plaisanciers à jeter leur vaisselle soluble par-dessus bord ». Reste que si cela marche, les risques seront diminués, sans compter que l’on peut imaginer un système de composteur à bord ou dans les ports de plaisance. Peut-être une goutte d’eau dans l’océan des pollutions plastiques de la mer, mais qui fait partie de la prise de conscience globale.

Voir en ligne : https://www.letelegramme.fr/finiste...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda
SPIP | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0