Qui sommes-nous? Cap-Sizun Douarnenez Pont-l'Abbé Quimper Briec Chateaulin Crozon Fouesnant Concarneau Quimperlé Ailleurs... Contact
Cornouaille Écologie
Quimper. Le conseiller municipal écolo veut des pistes cyclables
Ouest France 24/4/18
mis en ligne le 25/04/18 par Reunig Kozh

Un itinéraire cyclable sur l’ancienne ligne ferrée Quimper-Pluguffan est un vieux dossier. Le conseiller municipal Daniel Le Bigot revient à la charge afin de faire bouger les choses.

À chaque élection municipale depuis 2001, à Quimper (Finistère) le projet de voie cyclable sur l’ancienne ligne de chemin de fer ressort des tiroirs, sans jamais être mis en place.

Le conseiller municipal et communautaire écologiste Daniel Le Bigot voudrait réaliser un itinéraire reliant la rue de Bournazel aux futurs lotissements de Kervalguen. « Le circuit passerait par le secteur de la Providence et le cinéma, le quartier Saint-Marc et le bois d’Amour, puis derrière la piscine et le bourg de Penhars. »

Un tunnel sous le Likès

Le conseiller veut aller encore plus loin, en aménageant le tunnel sous le Likès afin de relier la gare de Quimper au Moulin-Vert. « On parle de trois kilomètres de voies sécurisées, en évitant la circulation et en passant dans un cadre champêtre. » Des aménagements spécifiques sont à prévoir, comme une séparation entre le train et les usagers, et un éclairage suffisant dans le tunnel.

En décembre 2017, 300 m de rail ont été enlevés entre le tunnel et la rue de Bournazel. « La voie de chemin de fer ne sert plus à la SNCF, déclare l’élu d’opposition. L’argument ne tient plus, il n’y a plus d’enjeu ferroviaire. » Il souhaite que la société rétrocède gratuitement l’usage de la voie.

La sécurité, un enjeu majeur

Actuellement, Quimper Bretagne occidentale (QBO), la Région et la SNCF sont en discussion sur le contrat du Plan d’échange multimodal (PEM), pour une valeur de 4,6 millions d’euros. « Profitons de ces discussions pour négocier la mise à disposition de la voie ferrée. » D’après l’élu, QBO serait mieux placée pour mettre en place ce projet de voies cyclables.

Il existe trois freins à l’usage du vélo à Quimper. Le premier est le relief. « On me répond que Quimper est vallonné, soupire Daniel Le Bigot, mais maintenant, avec le vélo électrique, on va partout et le relief n’est plus un problème. »

Manque de sécurité

Le deuxième est la pluie et le troisième est le manque de sécurité : « La circulation est un élément qui inquiète. » L’itinéraire cyclable serait une réponse à ce problème. Il permettrait de rejoindre les zones habitées en toute sécurité.

La protection de l’environnement est également au coeur de ce projet. Daniel Le Bigot souhaite que ces voies cyclables changent les mentalités : « On voit beaucoup de cyclistes le dimanche, mais ce sont des sportifs. Peu de Quimpérois prennent le vélo pour aller au travail, mais c’est parce qu’ils n’ont pas de possibilité de le faire. »

Voir en ligne : https://www.ouest-france.fr/bretagn...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Se connecter
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0