Qui sommes-nous? Cap-Sizun Douarnenez Pont-l'Abbé Quimper Briec Chateaulin Crozon Fouesnant Concarneau Quimperlé Ailleurs... Contact
Cornouaille Écologie
L’Europe est-elle en train de dompter les GAFA ?
Marc Chevallier 26/09/2018
mis en ligne le 26/09/18 par Reunig Kozh

Les GAFA sont de nouveau dans le viseur. On a appris il y a quelques jours que la Commission européenne enquêtait sur les pratiques d’Amazon…

Savez-vous que lorsque vous commandez sur Amazon un livre, un DVD ou même un paquet de couches, très souvent, ce n’est pas à Amazon lui-même que vous l’achetez, mais à l’un des nombreux vendeurs qu’il héberge sur sa plateforme ? Cette activité de place de marché représente plus de la moitié du chiffre d’affaires du géant de l’e-commerce. Chiffre d’affaires qui pourrait dépasser les 200 milliards de dollars cette année.

Si Margrethe Vestager, la commissaire européenne à la concurrence, lance une enquête, c’est qu’elle soupçonne Amazon d’utiliser les données sur ces ventes réalisées par des tiers dans le but de mieux vendre ses propres produits. Ce qui serait un abus de position dominante.

Après l’amende de 13 milliards d’euros infligée à Apple pour ses pratiques fiscales en Irlande et celle de 4 milliards à Google cet été, on a le sentiment que l’Europe se réveille…
Sur le même sujet
Podcast Les GAFA, si puissants que ça ?
+2 Articles

C’est vrai que dans les deux cas, la Commission européenne a envoyé un signal fort. Mais les deux géants ont des armées d’avocats et de juristes qui vont faire traîner ces affaires le plus longtemps possible. Surtout, ces amendes ne règlent rien. Prenons l’exemple de Google : la Commission punit l’entreprise pour avoir imposé ses propres applications grâce à la présence de son système d’exploitation Android sur la plupart des smartphones. Mais Bruxelles ne propose aucun remède concret pour mettre fin à cette domination.

Il ne faut donc pas trop attendre de l’Europe ?

Non, et ce n’est pas moi qui l’affirme mais Sébastien Soriano, le patron de l’Arcep, le gendarme des réseaux en France. Que nous dit-il ? Que c’est aux Etats individuellement d’imposer aux géants du web des mesures qui permettent à d’autres acteurs, d’autres services d’émerger. Par exemple en obligeant les GAFA à partager la montagne de données qu’ils accumulent sur nos moindres faits et gestes.

Est-ce que ça peut être suffisant ?

Difficile à dire. Il y a une solution plus radicale qui consisterait à démanteler ces géants. Les Etats-Unis l’ont déjà fait par le passé, par exemple avec la Standard Oil : en 1911, la Cour suprême a scindé l’entreprise de Rockfeller en 34 sociétés pour mettre fin à son monopole dans le pétrole. On sait que Donald Trump déteste les GAFAS, qui le lui rendent bien. Sera-t-il celui qui mettra un coup d’arrêt à la croissance folle de Google, Amazon et Facebook ? Même si le président américain est imprévisible, on peut en douter. Ce serait priver les Etats-Unis d’un des instruments majeurs de leur puissance dans le monde.

La chronique éco de Marc Chevallier, rédacteur en chef d’Alternatives économiques, est à retrouver tous les mardis dans la matinale du 5/7 de France Inter de Mathilde Munos, à 6h45. Vous pouvez l’écouter ci-dessous.

Voir en ligne : https://www.alternatives-economique...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0