Qui sommes-nous? Cap-Sizun Douarnenez Pont-l'Abbé Quimper Briec Chateaulin Crozon Fouesnant Concarneau Quimperlé Ailleurs... Contact
Cornouaille Écologie
La vie « pas rose » des femmes Gilets jaunes du Finistère
Ouest-France 19 janvier 2019
dimanche 20 janvier 2019 12:00
mis en ligne le 12/01/19 par Reunig Kozh

Dimanche 20 janvier, ce sont les femmes Gilets jaunes qui défileront à Quimper (Finistère). À la veille de l’acte 9, elles nous parlent de leur quotidien et des raisons de leur colère.

Depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, elles sont bien là : les femmes ne sont pas les dernières à occuper les ronds-points et à manifester. Mais dimanche 20 janvier 2019, c’est leur manifestation à elles qui est organisée à Quimper (Finistère).

« Les femmes ontautant, sinon plus de soucis que les hommes, dit Colette. C’est nous qui avons le porte-monnaie pour faire les courses, c’est nous qui voyons l’argent partir. » Colette, ce n’est pas son vrai nom. Mais elle pré

« On m’a ouvert grand les bras »

Colette fait partie des membres actifs des Gilets jaunes de Quimper. Retraitée de l’hôpital, elle donne désormais de son temps au mouvement. « Je n’ai pas participé tout de suite. Mais j’étais tout à fait d’accord avec eux. Un beau matin, j’ai fait un thermos de café, j’ai pris des petits gâteaux et je me suis présentée au rond-point de Troyalac’h. » Le rond-point est occupé par les Gilets jaunes depuis les premières heures du mouvement. « On m’a ouvert grand les bras. »

Elle raconte alors sa joie de se retrouver au milieu des autres. « Parler avec les gens, ça fait du bien. Aujourd’hui, chacun est terré chez soi. Moi, je suis seule. »

Et c’est d’une voix pleine de colère qu’elle évoque « l’argent qui part à vitesse grand V. Moi, j’ai travaillé toute ma vie à l’hôpital, depuis mes 16 ans. Aujourd’hui, je n’ai plus le même salaire. Quand on voit Chantal Jouanno gagner 14 000 € et quelques… (1) Moi, quand j’ai tout payé, il me reste 200 €. Oui, j’aurais aimé avoir plus d’argent pour vivre. Me permettre de prendre des vacances, aller à l’hôtel. »

« Des raisons d’être en colère, on peut en trouver des millions »

C’est pour sa maman avant tout qu’Isabelle s’est lancée dans le mouvement. Isabelle a 45 ans, elle fait partie des Gilets jaunes depuis le tout début et, sur le rond-point, certains l’ont même surnommée maman, « parce que c’est toujours elle qui nous dit de rentrer nous reposer ! »

Isabelle raconte le début de son engagement. « Il avait été question de baisser de moitié la pension de réversion. Ma mère n’a que ça pour vivre ! Elle serait tombée dans la pauvreté. » Une polémique pleine ambiguïté avait été entretenue courant 2018 concernant cette pension touchée par 4,4 millions de personnes, dont 89 % de femmes.

« Après, des raisons d’être en colère, on peut en trouver des millions. » Avant, Isabelle ne s’intéressait pas à la politique. « Maintenant, je regarde et j’écoute ce que je peux. »
Un salaire de 3,30 € l’heure

Sa réalité à elle ? Un métier, assistante maternelle, dont le rôle est de garder et, un peu, élever les enfants des autres. Un salaire ? 3,30 € de l’heure. « De 7 h 30 du matin à 18 h le soir. » En ce moment, elle garde deux petits et son salaire n’atteint pas le Smic. C’est avec un sentiment d’injustice qu’elle parle de « tous ces politiciens qui, même s’ils font une faute, gardent le même poste et le même salaire ! »

À la maison, c’est surtout elle qui travaille. « À partir du moment où on se lève le matin et jusqu’à ce que tout soit rangé après le dîner, on n’arrête pas. » Non, pour les femmes, « la vie n’est pas la plus rose », reconnaît-elle. Et c’est, en soi, une bonne raison de faire entendre sa colère dans les rues.

(1) Elle fait référence au salaire que devait toucher la présidente de la commission du débat public, 14 600 € bruts par mois, pour piloter le Grand débat national.

Voir en ligne : https://www.ouest-france.fr/societe...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda
SPIP | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0