Qui sommes-nous? Cap-Sizun Douarnenez Pont-l'Abbé Quimper Briec Chateaulin Crozon Fouesnant Concarneau Quimperlé Ailleurs... Contact
Cornouaille Écologie
L’île de Sein vise l’autonomie énergétique
Coté Quimper 14 Fév 19
mis en ligne le 14/02/19 par Reunig Kozh

Près de 400 000 litres de fuel sont consommés chaque année sur l’île de Sein pour alimenter les habitants en électricité. En 2030, le caillou espère bien être autonome.

En mai 2018, les panneaux solaires ont permis d’alimenter en électricité tous les foyers de l’île de Sein (Finistère) pendant 96 heures. « La centrale à fuel n’a pas tourné à ce moment-là ! », commente avec une certaine fierté Dominique Salvert, le maire de l’île.

Depuis 2014, un groupe de réflexion planche sur la transition énergétique et bien d’autres sujets. Il est composé d’élus, d’experts, d’organismes comme la Chambre de commerce et d’industrie ou d’Investir en Finistère… L’un des objectifs est d’atteindre l’autonomie énergétique en 2030.

Panneaux photovoltaïques

Actuellement, l’île est complètement dépendante d’une centrale à fuel qui consomme 380 000 à 400 000 litres par an. Elle fournit l’électricité aux 236 habitants de l’île et aux milliers de touristes qui y séjournent pendant les vacances. Elle permet aussi de dessaliniser l’eau de mer.

Le groupe de réflexion a décidé d’avancer pas à pas. « Et le résultat n’est pas si mal au bout de quatre ans ! Nous en sommes à 12 % d’autonomie énergétique grâce aux panneaux photovoltaïques », annonce Yves Boulay, retraité passionné par ces questions énergétiques.

En levant les yeux, on aperçoit en effet des panneaux un peu partout :

  • 50 m2 sur le centre nautique,
  • 575 m2 sur l’écloserie,
  • 822 m2 sur des logements d’Habitat 29,
  • 88 m2 sur la gare maritime,
  • 107 m2 sur la caserne des pompiers,
  • 34 m2 sur des maisons.

Au total, ces installations solaires produisent 180 000 kWh par an grâce à des batteries et un dispositif de pilotage intelligent. Elles ont été mises en place par le Sdef, le Syndicat départemental de l’énergie du Finistère.

Recours contre l’éolienne

Le groupe de réflexion espère aller plus loin : « On peut sans doute doubler le parc d’ici cinq ans avec quelques bâtiments publics supplémentaires et surtout privés », poursuit Yves Boulay. Pour convaincre les Sénans, il veut leur proposer des « packs » avec une surface type, une liste de professionnels, les retours sur investissement… Reste aussi à négocier un tarif de rachat avantageux.

Le groupe de travail mise beaucoup sur l’énergie éolienne. EDF porte le projet d’une éolienne de 250 kw sur un terrain proche de la déchetterie. « Elle mesurera 30 m de diamètre et sera portée par un pylône de 30 m. Elle sera trois fois plus petite que celle du continent », tient à rassurer Yves Boulay. La préfecture a signé le permis de construire. Cependant, un recours a été déposé au tribunal administratif. Cette éolienne pourrait produire 750 000 kWh par an et ainsi porter l’autonomie énergétique de l’île à 60 %.

Économiser l’énergie

Et ensuite ? Aucune piste ne se dégage vraiment. Dominique Salvert estime que :

Les autres technologies, comme l’hydrolien ou l’énergie houlomotrice, ne sont pas encore matures. Nous avons rencontré plusieurs entreprises. Nous avons même étudié la méthanisation à base d’algues. Mais la note était trop salée !

Il sera probablement compliqué et coûteux d’atteindre une autonomie totale.

En revanche, il est encore possible de baisser la consommation électrique. L’île a déjà bénéficié de plusieurs programmes : 100 appareils de froid ont été changés en 2010, 80 supplémentaires en 2017. Les ampoules des 100 lampadaires ont été changées. L’osmoseur a également été renouvelé permettant de produire de l’eau potable avec deux fois moins d’électricité. « Il reste encore des économies d’énergie à faire. Notamment en termes d’isolation des logements », assure Émilie Gauter, en charge du dossier pour l’association des îles du Ponant.

Les Sénans comprennent cet enjeu énergétique. Les touristes, eux, ne le mesurent absolument pas. « Ici, quand on ouvre le robinet, on consomme de l’électricité », rappelle le maire.

Voir en ligne : https://actu.fr/bretagne/ile-de-sei...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda
SPIP | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0