Qui sommes-nous? Cap-Sizun Douarnenez Pont-l'Abbé Quimper Briec Chateaulin Crozon Fouesnant Concarneau Quimperlé Ailleurs... Contact
Cornouaille Écologie
Coquelicots. Le mouvement toujours présent
25 mars 2019
vendredi 5 avril 2019 18:30
mis en ligne le 26/03/19 par Reunig Kozh

Philippe Brulé est l’un des porte-parole du mouvement Nous voulons des coquelicots, à Quimper. Chaque premier vendredi du mois, un rassemblement est organisé pour réclamer l’interdiction des pesticides. Il fait le bilan après bientôt six mois de mobilisation.

Où en est le mouvement aujourd’hui ?

Au niveau national, on approche des 600 000 signatures. C’est vrai que l’on n’avance pas autant que l’on espérait mais il y a toujours près de 800 rassemblements, chaque début de mois, à travers la France. La mobilisation et la détermination restent constantes. Il y a une nécessité de rester mobilisé et que la société civile s’engage de plus en plus. On fait moins de bruit que les Gilets jaunes, pourtant, ce que nous défendons, c’est un problème pour les générations futures : il est hyper urgent de faire quelque chose. Localement, nous proposons des conférences ou des ciné-débats, notamment à Fouesnant.

Que défend le mouvement ?

L’action des coquelicots est vaste, mais la principale revendication est la fin des pesticides. Ce sont des produits dont on peut aujourd’hui se passer. En agissant pour leur interdiction, on joue donc sur des paramètres multiples : le maintien de la biodiversité, la lutte contre la destruction de la forêt amazonienne, on économise de l’eau, on protège la santé publique, on se bat également contre le réchauffement climatique… Il faut savoir que les sols sont les plus grands puits de carbone. L’agriculture intensive détruit cela.

La position la plus efficace, c’est de consommer local

Qu’est-il possible de faire à l’échelle individuelle ?

La principale chose qu’il est possible de faire : c’est de consommer, au maximum, des produits bios, locaux et de saison en achetant directement auprès de producteurs du coin. En faisant cela, on réduit le bilan carbone. Le mouvement des coquelicots est aussi là pour qu’émergent de nouvelles idées : il faut penser à d’autres modèles, comment est-ce qu’on peut faire pour avoir une attitude cohérente avec ces problématiques… Mais la position la plus efficace, c’est de consommer local !

Pratique
Prochain rassemblement du mouvement Nous voulons des coquelicots à Quimper, le vendredi 5 avril, place Saint-Corentin.

Voir en ligne : https://www.letelegramme.fr/finiste...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda
SPIP | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0